dimanche 30 mai 2021

Mes dernières lectures #13


Hello par ici ! Je suis un peu en retard pour vous parler de mes dernières lectures (celles-ci datent d'il y a un mois ou quelques semaines) et j'en ai encore d'autres à vous partager. Je n'aime pas surcharger mes articles, alors comme d'habitude vous retrouverez ici cinq de mes dernières lectures, et on se retrouvera plus tard pour la suite. 


Au programme dans cet article : de très bonnes lectures (aucune déception), et un livre qui m'a vraiment marqué et que je vous conseille vivement ! J'espère que mon avis vous donnera quelques idées pour vos prochaines lectures :)



 LES ENFANTS SONT ROIS - Delphine de Vigan


Résumé : "La première fois que Mélanie Claux et Clara Roussel se rencontrèrent, Mélanie s'étonna de l'autorité qui émanait d'une femme aussi petite et Clara remarqua les ongles de Mélanie, leur vernis rose à paillettes qui luisait dans l'obscurité. "On dirait une enfant", pensa la première, "elle ressemble à une poupée", songea la seconde. Même dans les drames les plus terribles, les apparences ont leur mot à dire". A travers l'histoire de deux femmes aux destins contraires, Les enfants sont rois explore les dérives d'une époque où l'on ne vit que pour être vu. Des années Loft aux années 2030, marquées par le sacre des réseaux sociaux, Delphine de Vigan offre une plongée glaçante dans un monde où tout s'expose et se vend, jusqu'au bonheur familial." 


Mon avis : Premier livre de l’auteure que je découvrais. Le sujet m’intéressait particulièrement, alors j’étais très curieuse de voir ce que ça allait donner dans un roman. J’ai trouvé quelques clichés, mais le livre permet de réfléchir sur le pouvoir des réseaux sociaux dans notre quotidien. On prend du recul sur ce que l’on partage avec le reste du monde, et on prend conscience que cela peut aller très loin... trop loin comme ce que vit Mélanie, YouTubeuse, qui ne s’intéresse qu’à la célébrité, à l’argent et non aux conséquences sur ses enfants qu’elle expose... Je n’ai pas pu m’empêcher de penser aux comptes instgram familles que je suis, et à ce que les enfants penseront plus tard quand ils comprendront que leur vie a été étalé devant des inconnus. J’ai vraiment aimé ma lecture, et même si c’est une fiction, tout est vrai dans ce roman, c’est notre société actuelle, et il faut en prendre conscience ! N'hésitez pas à le lire, c'est un sujet important !


Ma note : 7,5/10 



LA DATCHA - Agnès Martin-Lugand


Résumé : " L'homme venait de me déposer dans un décor de rêve, dont je n'aurais même pas soupçonné l'existence. L'hôtel en lui-même était imposant, majestueux ; les pierres, les grands volets, les immenses platanes tout autour de la cour, la fontaine couverte de mousse qui lui conférait un aspect féérique. Je ne tiendrais pas deux jours, je n'étais pas à ma place. Devais-je fuir immédiatement, retrouver ma vie d'errance dont je connaissais les codes, où je savais comment survivre, ou bien rester et tenter ma chance dans ce monde inconnu, étranger, mais qui exerçait sur moi une attraction aussi soudaine qu'incontrôlable ? " Et si le pouvoir d'un lieu était d'écrire votre histoire ?


Mon avis : C’était difficile de mettre des mots après avoir refermer ce livre, mais je peux déjà vous dire que j'ai adoré ! La Datcha, c’est l’hôtel qui va accueillir Hermine, au moment où elle en avait surement le plus besoin. Elle aura la chance de connaître Jo et Macha, les propriétaires des lieux, qui vont la faire grandir, et renaître. Chacun des personnages m’a touché à sa façon, et Hermine encore plus. Dans ce roman on parle de la famille, de deuil, de l’amitié, des secrets, des origines ou encore de l’amour. On se plonge facilement dans l’atmosphère des lieux, on a même envie de s’y rendre. La datcha devient un personnage à part entière au fil des pages, et on comprend mieux la citation de la quatrième de couverture « et si le pouvoir d’un lieu était d’écrire votre histoire ? ». Bref, je vous conseille vivement ce roman qui fait du bien, et qu’on a pas envie de refermer... Il rejoint mon top 3 des romans de l’autrice ! 


Ma note : 8,5/10



JAMAIS PLUS - Colleen Hoover


Résumé : "Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser son grand rêve : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neurochirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin de Lily vers le bonheur semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens. Choisir cette vie, c'est aussi tirer un trait sur son passé et Atlas, ce jeune homme qui a été son premier amour et qui a profondément marqué son adolescence. L'avenir semble limpide et simple mais il peut s'obscurcir très vite..."


Mon avis : A la lecture des premières pages, je pensais découvrir une romance légère. J’ai finalement découvert une histoire bouleversante. C’est la première fois que je lis un livre sur le sujet des violences conjugales, et c’est un sujet difficile à évoquer, mais Colleen Hoover a réussi à l’amener sans tomber dans la caricature, et a profondément me toucher. « La vérité toute nue » n’est pas toujours facile à entendre, et à travers les personnages, et notamment celui de Lily, j’ai réussi à mieux comprendre certaines choses. Ce livre met en lumière des éléments importants, donne matière à réfléchir et également de l’espoir. Passer la deuxième partie du roman, je ne voulais plus m’arrêter... J’ai été particulièrement touché par la note de l’auteure à la fin du livre. J’ai eu des frissons en refermant ce roman, et le personnage de Lily me manque déjà énormément.. Je vous le recommande vivement ! C'est un coup de coeur pour moi !


Ma note : 9/10



L'AMOUR AU TEMPS DES ELEPHANTS - Ariane Bois


Résumé : "Ils ne se connaissent pas et pourtant, en cette journée caniculaire de septembre 1916 dans une petite ville du Sud des États-Unis, ils assistent parmi la foule au même effroyable spectacle : l'exécution par pendaison d'une éléphante de cirque, Mary, coupable d'avoir tué un homme. Cette vision bouleversera la vie d'Arabella, de Kid et de Jeremy. De l'Amérique qui entre en guerre au Paris tourbillonnant des années 1920, des champs de bataille de l'Est de la France aux cabarets de jazz, des pistes de cirque jusqu'au Kenya dissolu des colons anglais, ces trois êtres devenus inséparables vont se lancer sur la trace des éléphants au cours d'une prodigieuse expédition de sauvetage. Dans cette éblouissante saga, une jeunesse ivre d'amour et de nature livre son plus beau combat pour la liberté des animaux et celle des hommes."


Mon avis : J'ai une véritable passion pour les éléphants, je les admire énormément. Je n'ai donc pas hésité longtemps avant de craquer pour ce livre qui aborde le thème de la condition animale mais aussi ce que représente ces pachydermes. Tout commence en 1916 par la fin tragique et vraie d'une éléphante qui sera pendue pour avoir tué un dresseur qui la maltraitait. Dur de lire et de comprendre que ce genre d'évènement à véritablement existé mais la suite des pages est heureusement plus agréable à lire. Contrairement au titre, ce livre n'est pas une simple romance. On y aborde de nombreux sujets comme le racisme, la cause animale, le colonialisme, le jazz, etc, en passant par les Etats-Unis, la France, et enfin l'Afrique. J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire dans la première partie, mais une fois passée la deuxième je ne voulais plus m'arrêter. L'amitié entre les trois personnages est très touchante, et leur point commun les éléphants m'a forcément émue. L'auteure a une plume agréable et évoque ces animaux avec une certaine poésie que j'ai beaucoup appréciée. J'ai trouvé ce livre beau et pleins d'émotions, et je vous recommande vivement ! Je retiendrais cette phrase écrite au verso du livre : "Il n'y a pas d'hommes libres sans animaux libres".


Ma note : 8/10



LA PAPETERIE TSUBAKI - Ito Okawa


Résumé : "Hatoko a vingt-cinq ans et la voici de retour à Kamakura, dans la petite papeterie que lui a léguée sa grand-mère. Le moment est venu pour elle de faire ses premiers pas comme écrivain public, car cette grand-mère, une femme exigeante et sévère, lui a enseigné l'art difficile d'écrire pour les autres. Le choix des mots, mais aussi la calligraphie, le papier, l'encre, l'enveloppe, le timbre, tout est important dans une lettre. Hatoko répond aux souhaits même les plus surprenants de ceux qui viennent la voir : elle calligraphie des cartes de vœux, rédige un mot de condoléances pour le décès d'un singe, des lettres d'adieu aussi bien que d'amour. A toutes les exigences elle se plie avec bonheur, pour résoudre un conflit, apaiser un chagrin."


Mon avis : Je cherchais une lecture « doudou » ces derniers temps. C’est chose faite avec ce roman que j’ai vraiment apprécié, et qui m’a aussi fait voyager à travers le Japon. On suit Hatoko pendant une année entière, au fil des saisons, de ses rencontres. On parle dans ce livre de conflit de générations, des souvenirs, de la transmission, des non dits, de la calligraphie, ou encore des petits bonheurs de tous les jours. Il ne se passe pas énormément de choses, mais justement on prend le temps de savourer chaque page, chaque moment avec Hatoko. Ce roman est poétique et reposant ! On a envie de pousser la porte de la papeterie et de rencontrer Hatoko autour d’un bon thé, et de retrouver le plaisir de l’écriture avec de belles lettres. J'ai appris qu'il existe une suite à cette histoire "La république du bonheur" et j'ai bien sûr prévue de la lire !


Ma note :  8,5/10




                                                                                                    ✧ ✦ ✧


Avez-vous eu des coups de coeur lectures récemment ?


N'hésitez pas à me suivre sur mon compte lecture Monprochainlivre





1 commentaire

  1. Coucou Flora,
    comment vas tu? J'ai découvert avec No et Moi que j'ai trouvé bouleversant. Du coup je pense que je lirai Les enfants sont rois car il aborde des sujets de société très intéressant. De mon coté j'ai terminé les 4 premiers tome de La Chronique des Bridgerton et je suis repassée à la saga de La Passe Miroir avec le 4éme et dernier livre, La Tempête des Echos :)
    Bisous et bonne après midi
    Mimi

    RépondreSupprimer

Mon Instagram @chicaderevista

© Chicas de revista - Blog Bordeaux. Design by Fearne.